Le Comportement

Le Comportement

Services Comportement

L'évaluation comportementale et la consultation comportementale

La clinique BIO'VET offre des services d'évaluation comportementale (animal agressif ou dangereux), ainsi que des consultations du troubles de comportement pour votre chien et votre chat.

Nous pouvons vous proposer 2 types de consultations, qu'il ne faut pas confondre.

L'évaluation comportementale :

Elle est obligatoire pour tout chien qui a mordu un humain (quelque soit sa race et son statut vaccinal contre la rage), afin de prévenir toute récidive de morsure.

Elle est aussi obligatoire pour les chiens de 1ère et 2ème catégories pour l'obtention du permis de détention.

Elle sera conseillée en cas de comportements agressifs et/ou dangereux. Le maire peut en faire la demande par arrêté municipal s'il considère l'animal dangereux pour sa commune.

Selon le résultat de cette évaluation, on pourra conseiller au propriétaire du chien de faire une consultation comportementale avec lui, qui l' aidera à retrouver un comportement adéquat.

La consultation comportementale :

Les troubles du comportement du chien et du chat sont fréquents, largement sous-diagnostiqués, et souvent très mal perçus. Malheureusement, ces troubles sont la première cause d’euthanasie ou d’abandon des chiens de moins de 2 ans.

D'un animal difficile, la plupart des propriétaires s'entendent dire par leur entourage qu'il est « mal éduqué », « jeune, et que ça va passer », que c'est « parce qu'il a été battu », qu'il « se venge »... Si ces conseils sont en général bienveillants, ils ne sont malheureusement que très rarement vrai !

Dans cette situation, les propriétaires, mal informés, vont souvent vers des dresseurs " comportementalistes ". Néanmoins, de par leur connaissance globale de l’animal, les vétérinaires sont les seuls à pouvoir faire le lien entre troubles du comportement et médecine et de plus, ils sont les seuls autorisés à prescrire les médicaments, parfois nécessaires à une guérison complète...

La majorité des troubles du comportement peuvent disparaître ou être grandement améliorés par un suivi comportemental de quelques mois; et plus l'animal sera pris en charge précocement, meilleurs seront les résultats! Pour autant on peut soigner un animal à tout âge, d'autant que certaines pathologies sont induites par le vieillissement, mais sont très bien traitées.

Pourquoi consulter ?

Les principaux motifs de consultations rencontrés lors de cette consultation spécialisée vétérinaire (qui dure environ 1h30) sont :

  • un chien qui aboie continuellement, très agité, qui détruit, grogne, mord, ou au contraire qui a peur de tout, n’arrive pas à devenir propre ou à progresser aux cours d’éducation...
  • un chat qui est malpropre, agressif, peureux, se lèche de façon compulsive, griffe partout, ne pense qu'à manger, ou bien déprime.

La consultation se décompose en  :
  • un examen médical de l'animal (impératif pour écarter des raisons médicales qui peuvent être à l'origine des troubles: douleurs arthrosiques, puces, problème hormonal..), puis
  • un entretien avec les propriétaires, qui leur permettra d'exposer leurs problème et demande, et le vétérinaire pourra alors poser un diagnostic de l'affection comportementale, et proposer une thérapie (médicament et/ou exercices et/ou changement d'habitudes...)en donnant un pronostic (chances d'améliorations de l’animal).

Par la suite, il est généralement nécessaire de prévoir quelques consultations de suivi, espacées de quelques semaines à quelques mois chacune, permettant de surveiller l’évolution du trouble et d’ajuster le traitement. Une thérapie comportementale dure au minimum 2 ou 3 mois, temps minimum nécessaire à ce que les changements soient durablement fixés.

Pour faciliter ces changements, le vétérinaire dispose de médicaments efficaces souvent utilisés car ils facilitent la thérapie et rendent l'amélioration plus importante et plus rapide. L'utilisation d'un médicament est discutée au cas par cas avec le propriétaire, mais il n'est jamais question d'endormir l'animal : le médicament permet par contre de le rendre plus réceptif au changement et diminue son mal-être, sa souffrance.

En plus du médicament, les prescriptions de thérapie proprement dites peuvent être des modification de certaines habitudes, un travail sur la communication avec l’animal, l'organisation d’un nouvel espace (notamment chez les chats), exercice et jeux particuliers, mesures d’éducation...

Comme toute autre maladie, il faut être patient lors de la mise en place du traitement, et assidu dans l’administration quotidienne des médicaments et l’exécution des exercices, mais si tout se fait bien, les résultats seront en général observables dès le premier mois de traitement, pour le bien de tous !